24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 10:10
     Vers 1984, Alice Dona (qui a déjà écrit plusieurs chansons pour Dalida, telles que Tables Séparées, Comme Si Tu Etais Là, Ô Seigneur Dieu, et surtout Je Suis Malade, écrite avec Serge Lama) lui propose une nouvelle chanson : "Fatiguée". Dalida, très émue par les paroles (car sans rien dire, cela correspondait sûrement à son état d'esprit au milieu des années 1980, soit moins de 3 ans avant sa disparition), n'a pas eu le courage de terminer l'enregistrement, et se sentait incapable de la chanter sur scène... La chanson n'est donc jamais sortie mais Dalida a assuré que si elle l'avait enregistrée, cela aurait été la chanson la plus forte de tout son répertoire.
     Je vous propose ci-dessous les paroles de cette chanson magnifique, mais surtout très émouvante :



Fatiguée
Mais alors fatiguée
Dans cette maison vide aux glaces sans pitié
Devant ce trop grand lit d'absence et de regrets
Avec le souvenir des fêtes du passé

Fatiguée
Mais alors fatiguée
Avec le fil des jours sans âme et sans amour
Avec ce piano blanc et ce silence autour
Avec comme une envie d'appeler au secours


Refrain:
Allez viens
Si tu existes un peu, oh fais-le-moi savoir
Même si je n'y crois plus, je veux encore y croire
Redonne-moi envie, rien que par un regard
De rire de chanter, enfin de vivre


Allez viens
Et si tu m'aimes un peu, même si tu fais semblant
Moi je jouerai le jeu, je brûlerai vraiment
Quelque part dans le cœur on a toujours vingt ans


Fatiguée
Mais alors fatiguée
Devant ce rideau rouge qui s'ouvre sur ma peur
Avec mes yeux brulés aux feux des projecteurs
Et ce ressort cassé à la place du cœur


Fatiguée
Mais alors fatiguée
De jouer les divas derrière un téléphone
Avec le sentiment de n'être plus personne
Et découvrir l'hiver sans avoir vu l'automne...




Partager cet article

Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Histoire et anecdotes
commenter cet article

commentaires

Emily 03/04/2009 15:44

These lyrics are so beautiful ! It' s a pity that nobody should have been able to keep her from committing suicide.....
Even if I live in the United States, Dalida is for me like a second mother, and this has always been ! I understand French very well (I've been studying French for 8 years !!) , and that's why I wanted to thank you to be so respectful towards Dalida, through this nice blog. I think people like you will enable "Dali" to last for eternity...

Présentation

  • : Dalida, Eternelle...
  • Dalida, Eternelle...
  • : Le blog de référence consacré à la mythique DALIDA. Biographie en français et en anglais, pages thématiques, de nombreuses photos et vidéos... Toute l'histoire et l'actualité de son œuvre en un blog.
  • Contact