31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 13:31

Aux éditions Ramsay paraîtra le 27 avril une nouvelle biographie qui n'en n'est pas vraiment une, puisqu'elle racontra Dalida à travers les yeux de son neveu, Luigi Gigliotti (d'où le titre de l'oeuvre). Enfin, il est important de noter que tous les droits d'auteurs de cet ouvrage iront directement à une oeuvre caritative.

Résumé : Le 3 mai 1987, Luigi travaille dans sa chambre quand son frère lui apprend que leur tante vient de mettre fin à ses jours. Le lecteur pénètre alors dans l'intimité d'un mythe. Ce livre raconte l'histoire de Dalida mais aussi celle d'une famille qui a vécu l'exode avant le succès mondial. Riches de témoignages poignants, les auteurs décortiquent les émotions que la chanteuse puisait dans sa vie. C'est ainsi qu'on la suit, vue par les membres du clan, tout au long de son existence, à travers sa carrière, ses drames et ses joies. Luigi était l'enfant qu'elle n'a pas eu, celui qui lui rappelait un autre Luigi : Luigi Tenco. Son grand amour qui s'est suicidé, tout comme ses deux autres passions : Richard Chanfray et Lucien Morisse. Ce récit est chargé d'anecdotes puisées dans le quotidien d'une des plus grandes icônes de la planète. C'est par le regard simple et tendre d'un jeune homme que nous découvrons cette relation entre une tante, - "Mia Zia" dans leur langue d'origine, l'italien - et son neveu.

Quelques mots autour de cet ouvrage :

"Le jour de mon dix-neuvième anniversaire, j'ai le souvenir d'avoir dit à Dalida que j'étais très fièr qu'elle soit ma tante. Souriante, elle m'a répondu : « Luigi, j'ai beaucoup de plaisir à être ta tante, mais tu dois surtout être fièr de ce que tu fais par toi-même. »
À mes yeux d'enfants, sa force et ses fêlures secrètes me semblaient inaccessibles de par son statut, mais nous partagions une véritable complicité et c'est à cette seconde maman que j'adorais me confier.
Il y a 22 ans, Dalida, alors âgée de 54 ans, nous quitte, mettant un terme à plus de trente années d'une des plus belles carrières de la chanson laissant un répertoire exceptionnel.
En quête de vérité, face à la mémoire familiale, mes racines, le parcours et le déracinement des miens, c'est avec plaisir que je souhaite partager et faire découvrir un regard plus intime et humain sur l'histoire de ma famille, de Dalida et j'ai l'espoir de pouvoir offrir aux lecteurs une intensité nouvelle sur la femme, son destin. Passionnée par son métier, passionnante, cette artiste incomparable est toujours aimée et adulée du public..."

~ Luigi Gigliotti ~


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"J'ai une tendresse particulière pour mon neveu Luigi. Et Dalida, elle, l'adorait. Ma sœur, parce qu'elle n'a jamais eu d'enfants, avait les meilleures raisons du monde de lui vouer une profonde affection. Et cette adoration, qu'elle continue de lui porter, aujourd'hui, en veillant sur lui, de là où elle se trouve, était d'autant plus particulière et spéciale que Luigi arriva dans notre famille à l'un des moments les plus tristes et même désespérés de notre existence.

Ma belle-sœur Teresa était enceinte lorsque se produisit le drame de San Remo, quand le chanteur italien Luigi Tenco qui partageait alors la vie de Dalida choisit, en des circonstances tragiques, de mettre fin à ses jours. Quelques semaines plus tard, Dalida décidait, elle aussi, de dire adieu à la vie. Mais, par chance et par miracle, le destin voulut qu'elle restât avec nous 20 ans de plus.

Dans ce contexte, émouvant à l'extrême, un nouveau-né, donc, nous arriva. Comme un cadeau du ciel, un rayon de soleil, une lueur d'espoir, un rêve de bonheur. Dalida en fut folle de joie. Mon frère et son épouse lui donnèrent le prénom de Luigi, en hommage à celui qui venait de disparaître. Et Dalida en fut bouleversée. Dès lors, elle regarda cet autre Luigi, du même sang qu'elle, comme un être à part, béni des dieux, et elle ne cessa de le chérir, toute sa vie durant, malgré ces absences dues à son métier.

Le cercle de notre famille s'élargit avec l'arrivée de mon autre neveu, Roberto le frère de Luigi. Mon frère aîné dont je porte le prénom, qui nous a quittés il y a une quinzaine d'années s'est toujours occupé de sa famille avec amour. Aujourd'hui je voudrais lui rendre hommage, car il a toujours été la pour Dalida et moi-même dans les moments difficiles, tout en gardant une extrême discrétion et une réserve par rapport au métier que l'on faisait. Nous l'admirions tous.

Luigi, dois-je l'écrire, vouait à sa tante dont il percevait, alors qu'elle évoluait dans un royaume de lumières et d'ombres, la force flamboyante et aussi les fêlures secrètes, une tendresse inouïe et, avec la grâce spéciale que savent dispenser certains enfants sensibles, il noua avec elle des liens forts. Luigi était devenu un petit homme lorsque Dalida s'en alla. Et il lui fallut, comme à chacun de nous, comme à chacun de vous, du silence et du temps pour parvenir à vivre avec cette douleur incommensurable. Il a entrepris de faire un deuil qui, on le sait, ne se termine jamais. Il a souhaité partir en pèlerinage à travers la Calabre, à travers les paysages et sur les lieux où vécurent nos parents et grand-parents, à Serrastretta dans la province de Catanzaro.Il est aussi allé voir à Gênes les parents de Luigi Tenco.

Luigi, blessé par la vie, sûrement pas en quête de célébrité et de profit « Je crois savoir qu'il fera don de ses droits d'auteur à une association caritative » mais juste en quête de mémoire et de vérité, il a enquêté et il a réfléchi. Et il a voulu raconter, à sa façon et de son point de vue, les souvenirs familiaux et personnels qui le lient à Dalida.

J'ai lu ses écrits avec une grande émotion, livre qu'il a co-écrit avec Stéphane Julienne. Et je suis, à ma manière, en refermant ce livre que vous ouvrez, heureux des lignes qu'il a rédigées et qui, avec tendresse et respect, redonnent vie à sa tante et à son père, deux êtres d'exception."


~ Orlando ~


Source : Site Officiel Dalida

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dalida, Eternelle...
  • Dalida, Eternelle...
  • : Le blog de référence consacré à la mythique DALIDA. Biographie en français et en anglais, pages thématiques, de nombreuses photos et vidéos... Toute l'histoire et l'actualité de son œuvre en un blog.
  • Contact