29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 10:10


Source : Chérie FM

01473732-photo-cleopatre-la-derniere-reine-d-egypte.jpg
Visitez le site officiel de la comédie musicale "Cléopâtre, La Dernière Reine d'Egypte" en cliquant ici.

Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Histoire et anecdotes
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 14:32
En 1962, Gilbert Bécaud, l'un des noms les plus prestigieux de la Chanson Française, écrit et compose ce qui deviendra l'une des oeuvres incontournables du répertoire musical francophone. Bouleversée par cette chanson intense en émotions, Dalida décide d'en créer une version italienne, avec l'accord de Bécaud, qui l'admire depuis ses débuts pour ses qualités d'interprète, et qui lui avait déjà créé "Le Jour Où La Pluie Viendra" en 1957, qu'elle avait exporté en Allemagne sous le titre de "Am Tag, als der Regen kam". Toujours fidèle à elle-même, Dalida nous livre une version poignante qui ne fait qu'intensifier l'aspect dramatique des paroles et de la musique au fil de la chanson...

Senza di te

  Che posso fare

Di tutto il tempo

Che mi resterà ?

Di tanta gente

Indifferente

Che ne faro,

Tu non ci sei più ?

 

Di tante notti

Perché, per chi ?

E del mattino

Che ancor' tornerà

Di questo cuore

Che troppo forte

Batte per chi ?

Perché ?

 

Senza di te

Che posso fare ?

Nel vuoto che

Mi ciconderà

Mi resterà

La terra e il mare

Ma senza te

Ben poco sarà

 

Amici no

Lasciate star'

Sapete pure

Che cos'é il mio mal

E la città

Con la sua folla

Non è che noia

Per me

 

Senza di te

Che posso fare ?

Urlare per

Esser' viva ancor'

Le notti intere

Voglio bruciare

E al mattino

Ridero di me

 

Poi una notte

Mi specchiero

E scorgero

La fine per me

Non un fiore

Nessun' dolore

Quando me

Ne andro

 

Anche il dolor'

Sarà finito

Tutto finito

Sarà.

Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Paroles - paroles...
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 20:44

1964yb.jpg

Le temps des yé-yé a balayé toute une génération sur son passage. Des artistes qui, au cours des années 50, ont connu la gloire et la fortune disparaissent des ondes, des magasins de disques et des affiches de music-hall. Dalida ne vit pas cette forme de disgrâce, bien au contraire. Elle adapte son répertoire à l'air du temps. Elle danse le twist, enregistre en 1960 le célèbre "Itsy Bitsy Petit Bikini" en plusieurs langues, ainsi que "T'Aimer Follement", qui devient la première chanson du répertoire de celui qui sera surnommé "L'Idole des Jeunes" : Johnny Hallyday.

Dalida change également de style vestimentaire : des robes chic d'Yves-Saint-Laurent, elle passe aux pulls en coton, aux pantacourts moulants et aux ballerines.

orch16.jpgElle demeure la première vedette féminine au référendum annuel d'Europe n°1, et l'Oscar de la chanson de Radio Monte-Carlo va lui revenir pendant six années d'affilée, de 1958 à 1963. C'est même la première artiste au monde à recevoir un disque de platine en 1964, doublé de l'Oscar Mondial du Disque pour son succès planétaire. Dalida, qui enregistre la plupart de ses succès en plus de sept langues différentes, est la seule artiste francophone avec Edith Piaf à être connue à l'étranger.

Elle triomphe à l'Olympia en 1961, où elle mêle chansons yé-yé ("La Leçon de Twist", "24000 Baisers",...) et chansons réalistes ("Je Me Sens Vivre", "Une Fille Pleurait",...).

En 1962, Dalida s'installe dans les hauteurs de Montmartre, mythique quartier de Paris célèbre pour les peintres et poètes qui y ont vécu et travaillé, où elle a trouvé la maison, pour ne pas dire le château de ses rêves, dans lequel elle vivra jusqu'à la fin de sa vie.

En 1965, l'Ifop publie un sondage officiel selon lequel Dalida est la chanteuse préférée des français. Pendant l'été de cette même année, elle triomphe une nouvelle fois à l'international avec sa propre version de la danse grecque traditionnelle du sirtaki qu'elle nomme "La Danse de Zorba", également adaptée en anglais et en italien.

Cependant, à partir de l'année 1965, les chansons yé-yé se font plus rares dans le répertoire de Dalida. Elle ne se sent pas à l'aise avec ce style, qui selon elle est davantage destiné aux jeunes adolescents. Elle souhaite dire ce qu'elle a à dire, exprimer ses émotions au travers de textes plus profonds, plus poétiques, et d'une musique moins rythmée et plus authentique. C'est après sa tentative de suicide en 1967 que Dalida met totalement fin à sa période "yé-yé", laissant place à la philosophie et à la réflexion, sur lesquels elle construira les bases de toute son oeuvre jusqu'à la deuxième moitié des années 70, avant l'essor du disco.

Quelques uns de ses plus grands succès yé-yé :

Itsy Bitsy Petit Bikini (1960) :


T'Aimer Follement (1960) :




La Leçon de Twist (1961) :

 


Le Petit Gonzalès (1962) :


T'Aimerai Toujours (1962) :



Viva La Pappa (1965) :

 


yeye.jpg
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Histoire et anecdotes
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 08:30

39011809312yj4.jpg

Ayons tous une petite pensée pour Dalida en ce 17 Janvier. Elle aurait fêté son soixante-dix-septième anniversaire...
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Autres...
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 13:07
"Le Paris de Dalida"


Paris, Noël 1954. La jeune Dalida, née Iolanda Gigliotti, débarque de son Caire natal à Paris. Le coup de foudre pour cette ville est immédiat. Elle rêve d’y faire carrière dans le cinéma. C'est le début d'une grande histoire d'amour qui durera toute sa vie…
Le « Paris de Dalida » , nous fait découvrir les multiples facettes de la vie de cette grande artiste qui reste encore aujourd’hui un véritable mystère. La femme de scène bien évidemment - de ses premiers pas en tant que chanteuse dans des petits cabarets parisiens jusqu’à la scène mythique de l'Olympia -, mais aussi la femme intime - celle qui aimait vivre et recevoir chez elle, à Montmartre.
Ce film, réalisé notamment à l’aide de nombreuses interviews données par Dalida, retrace les moments forts de sa vie : ses débuts, ses amours mais aussi ses drames. Une belle occasion également de partager des souvenirs et des moments forts de son existence à travers des lieux parisiens qu’elle fréquentait et qu’elle affectionnait particulièrement. Un parcours intime, que nous invite à suivre, cette star devenue mythe, qui a trouvé dans la « ville lumière », le reflet de ses émotions, de ses rencontres et de ses contradictions.


Avec la participation  : d’Orlando, son frère, Jean-Michel Boris, directeur artistique, Jacques Chancel, journaliste écrivain, Rosy Gigliotti, sa cousine et assistante personnelle, Luigi Gigliotti, son neveu, Max Guazzini, son assistant devenu président du Stade Français, Antoine Angelelli, assistant devenu directeur artistique, Jeff Barnell, compositeur, Jean-Claude Jitrois, couturier et Dominique Besnehart, producteur et acteur.


  Diffusion en janvier sur France 3 national


Durée : 55 minutes

>> Emission disponible sur ce blog, dans les pages thématiques : cliquez ICI <<
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Actualités
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 20:57
201cz9.jpg
"Olympia 1977" est le troisième album live de Dalida paru chez Sonopresse.

 

Sorti en 1977, l'album est un enregistrement live du concert événement de Dalida à l'Olympia du 4 au 26 janvier 1977 pour fêter ses vingt ans de carrière. Au cours de ce récital, elle fait la part belle à son dernier album, alternant avec ses chansons de scène les plus plébiscitées et créant un pot pourri de ses succès des années 50 et 60.

 

Dalida entre en scène dans une longue roble blanche de style Empire toute perlée griffée Balmain, entonnant "Il y a Toujours Une Chanson", de Lebrail et Sevran. Cette balade dans sa vie d'artiste est ponctuée d'airs qui ont jalonné sa vie terminant avec un clin d'oeil à son premier succès "Bambino". L'un des moments fort de ce spectale est l'interprétation du texte que Roger Hanin lui a offert: "Et Tous Ces Regards". Cette chanson de plus de six minutes, mi-parlée mi-chantée, aux paroles d'une complexité poétique (le début du texte de la chanson faisant référence au magnifique poème de Verlaine "Il Pleure dans mon Coeur") est une conversation sur l'enfance avec cinq mélodies différentes. Dalida interprète également ses chansons à texte fétiches - "Je Suis Malade" et "Il Venait d'Avoir Dix-Huit Ans" - d'une émotion si grande et si intense que le public l'applaudit pendant plus de sept minutes...

 

Le tour de chant se termine sur les derniers succès du moment: "J'attendrai" et "Femme Est La Nuit" où Dalida se déhanche et danse, préfigurant des prochains shows à l'américaine que la chanteuse donnera quelques années plus tard.

 

Face A :

Il y a Toujours Une Chanson

Pour Ne Pas Vivre Seul

Le Petit Bonheur

Tables Séparées

Les Clefs de l'Amour

Et Tous Ces Regards

Captain Sky

 

Face B :

Amoureuse de la Vie

Comme Si Tu Etais Là

Pot-pourri de ses succès des années 50 & 60

Il Venait d'Avoir Dix-Huit Ans

Je Suis Malade

J'attendrai

Gigi l'Amoroso

Femme Est La Nuit

 

À noter qu'en 1993, ce concert sera remasterisé et réédité en compact disc, à l'occasion de la sortie du coffret "Les Plus Grands Succès de Dalida sur Scène". Il n'est actuellement plus disponible dans le commerce.

09911.jpg
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Discographie
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 23:00
voeux2010
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Autres...
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 17:32
portrait58Dalida et le glamour des années 1950.

Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Photos
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 20:50

La chanson "Come Prima", enregistrée par Dalida en 1958, devient un succès international dès le premier mois et permet à Dalida de se faire connaître aux Etats-Unis, où on lui donnera le surnom de "The Glamorous Dalida". Norman Granz, célèbre producteur américain de grands noms du Jazz tels qu'Ella Fitzgerald ou Louis Armstrong lui propose un "contrat du siècle" à Hollywood, mais elle le refuse : en effet, elle ne veut pas que sa musique devienne une vulgaire marchandise, au contraire, elle souhaite que ses chansons soient le produit de sa sincérité et de son talent.

Cette chanson franco-italienne reste aujourd'hui majeure dans le répertoire de Dalida, et a beaucoup été reprise à travers le monde depuis sa création.

 

Come prima
Tu me donnes tant de joie
Que personne ne m'en donne
Comme toi
C'est ta bouche qui m'apporte ma joie de vivre
Et ma chance, c'est de vivre rien que pour toi
Que m'importe si tu m'aimes moins que moi
Moi je t'aime comme on aime qu'une fois
Et je reste prisonnière
Prisonnière de tes bras

Come prima
Tu me donnes tant de joie

La notte
Come allora magica scende
La luna splende
E tu sei qui
Mi sembra di
Mi sento un po' confusa
Non so capire
Et ti so dire
Solo così

Come prima
Più di prima
T'amerò
Per la vita, la mia vita ti darò
Sembra un sogno rivederti acarrezzarti
Le tue mani fra le mie mani
Stringere ancor'

Come prima
Tu me donnes chaque jour
Come prima
Tu me donnes tant d'amour
Que j'espère te le rendre
Tant heureuse dans tes bras
Come prima

Tu me donnes
Come prima
Tant de joie
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Paroles - paroles...
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 19:05
Pour les fêtes de fin d'année, découvrez enfin réunie dans un seul et même coffret toute la carrière internationale de Dalida...

"« D'ICI & D'AILLEURS », un magnifique coffret rempli de trésors... La carrière de DALIDA ne s'est jamais limitée à la France. Sa renommée mondiale l'a amenée à enregistrer dans de nombreuses langues. Retrouvez le meilleur de l'artiste, interprété en Anglais, en Espagnol, en Allemand, en Arabe MAIS AUSSI en Italien (double Best-Of jamais paru en France). Sans oublier ses plus belles chansons en Français : « Fini, la Comédie », « Gondolier », « Comme disait Mistinguett », « Mourir sur Scène », « Il Venait d'Avoir 18 Ans »... Pépite de ce coffret : un CD BONUS ! Surprises et raretés... DALIDA nous offre une sélection de titres, interprétés en Flamand, Hébreu, Japonais et Grec ! Surprenant ! Tous les Best-Of Internationaux de l'artiste réunis dans un seul et même coffret. Nul doute que cet objet fait parti des cadeaux enchanteurs de cette fin d'année !"

DISPONIBLE LE 7 DECEMBRE 2009

CD 1 - CD espagnol "Sus más grandes éxitos"
Tenía dieciocho años  ~ Tu nombre  ~ Volverás  ~ Morir cantando  ~ El restaurante italiano  ~ El cordobes "Manuel Benitez"  ~ Si el amor se acaba me voy  ~ Por no vivir a solas  ~ Paroles, paroles (con Alain Delon)  ~ Gigi el amoroso  ~ Soleil (Mi sol)  ~ Aquella rosa (Spanish Harlem)  ~ Los niños del pireo  ~ Amore scusami  ~ Déjame bailar  ~ Dos  ~ El silencio (Il silenzio)  ~ Baños de luna (Tintarella di luna)  ~ Besame mucho  ~ Salma ya salama (Sueño flamenco)  ~ Io t'amerò (Tres palabras).

CD 2 - CD anglais "The Glamorous Dalida"
Little Words (Les p'tits Mots)  ~ The Lambeth Walk  ~ Alabama Song  ~ He must have been eighteen (Il venait d'avoir 18 ans)  ~ Kalimba de luna  ~ You (Eux)  ~ Let me dance tonight (Monday, Tuesday)  ~ Born to sing (Mourir sur scène)  ~ Italian restaurant (Le restaurant italien)  ~ Money, Money  ~ Willingly (Mélodie perdue)  ~ The great Gigi l'Amoroso  ~ Orfeo  ~ Never on Sunday (Les enfants du Pirée)  ~ For the First Time (Come Prima)  ~ Goodbye my love  (Bonsoir mon amour) ~ Milord  ~ Dance my troubles away (Zorba's dance)  ~ The gypsies  (Les Gitans) ~ Say no more it's goodbye (Quand tu dors près de moi)  ~ Tintarella di Luna (Magic color of the moonlight)  ~ If only I could live my life again (Si je pouvais revivre un jour ma vie).

CD 3 - Double album CD en allemand " Ihre Großen Erfolge"
    Am Tag als der Regen kam  (Le jour où la pluie viendra) - Tschau Tschau Bambina  (Ciao Ciao Bambina)  - Wenn die Soldaten (Version originale par Marlène Dietrich) - Du bist gegangen  (Version originale)  - Pépé (en allemand) - Milord (Version originale par Edith Piaf) - Rosen im Dezember (Version originale)  - Das Mädchen von Piräus  (Les enfants du Pirée) - Romantica (en allemand) - Melodie Poesie  (Quand tu dors près de moi) - Mein blauer Luftballon  (10 000 bulles bleues) - An jenem Tag  (Le Temps des fleurs) - Melodie aus alter Zeit (Mélodie perdue) - Aïe mon coeur  (en allemand) - Orfeo  (La Chanson d'Orphée) - Der Joe hat mir das Herz gestohlen  (Nuits d'Espagne) - Was wird mein Charly tun ? (Version originale)  - Komm señorita komm  (L'arlequin de Tolède) - Parlez-moi d’amour (en allemand) - Hello boy  (Je l’attends) - Ich fand ein Herz in Portofino  (Love in Portofino) - Abschiedsmelodie (Bonsoir mon amour)
    Gigi, bist Du das dort ?  (Là-bas dans le noir) - Er war gerarde 18 jahr (Il venait d'avoir 18 ans) - Nein, Zärtlich bist du Nicht (Version originale)  - Captain sky (en allemand) - Das Lied vom Clown (Version originale)  Worte, nur Worte (Paroles Paroles) - Um nicht allein zu sein (Pour ne pas vivre seul) - Mein lieber Herr (en allemand) - Spiel Balalaika (Version originale)  - Mon Cheri (Version originale)  - Gigi der Geliebte (Gigi l'amoroso) - Buona sera fantasia (Le restaurant italien)  - Komm Züruck (J'attendrai) - Mama  (en allemand) - Der Charme der kleinen Worte  (Les p'tits mots) - Die Schlüssel der Liebe (Les clefs de l'amour)  - Ciao, amore, ciao (en allemand) - Lieber kleiner Mann  (Mon petit bonhomme) - Nie (Eux) - Regenzeit-Tränenleid (Quelques larmes de pluie) ~ Ich werde warten (Je n'ai jamais pu t'oublier) -  Am Tag als der Regen kam (version réorchestrée).

CD 4 - Double album CD en français "40 Succès en Or"
    Histoire d'un amour ~ Bambino ~ Ciao Ciao Bambina ~ Gondolier ~ Les Gitans ~ Come Prima ~ Romantica ~ Love in Portofino ~ Les Enfants du Pirée ~ La Danse de Zorba ~ Des Millions de Larmes ~ Garde-moi la dernière Danse ~ Le Jour le plus long ~ Chaque Instant de chaque jour ~ Que sont devenues les fleurs ? ~ Nuits d'Espagne ~ Le Temps des fleurs ~ Eux ~ Bonsoir mon amour ~ Itsi bitsi petit bikini.
    Ciao, amore, ciao ~ Les Grilles de ma maison ~ Salma ya salama ~ Parle plus bas ~ Comme disait Mistinguett ~ Le Lambeth Walk ~ Fini, la comédie ~ Il pleut sur Bruxelles ~ Il venait d'avoir 18 ans ~ La Mamma ~ Il faut danser reggae ~ Kalimba de luna ~ Laissez-moi danser ~ J'attendrai ~ Besame mucho ~ Rio do Brasil ~ Mourir sur Scène ~ Paroles, Paroles ~ Darla dirladada ~ Gigi l'amoroso.

CD 5 - Double album CD en italien "Per Sempre Dalida"
    Aranjuez La Tua Voce - L'ultimo Valzer - Bang Bang - Quelli Erano Giorni - Mama - Ho Lady Mary - Cominciamo Ad Amarci - Stivaletti Rossi - Ascoltami - La Mia Vita E' Una Giostra - Ciao Amore Ciao - Il Silenzio - 24 Mila Baci - Sola Piu' Che Mai - Milord - O Sole Mio -  Arlecchino Gitano - Uno A Te, Uno A Me - La Canzone Di Orfeo - Pensiamoci Ogni Sera - Dan Dan Dan - Gli Zingari.
    Diciotto Anni - Non E' Piu' Mia La Canzone - Vedrai Vedrai - La Colpa E'tua - Tornerai - Il Mio Male Sei - Ciao Come Stai - Mediterraneo - Non Andare Via - Vai Tu Sei Libero - Uomo Di Sabbia - Loro - Col Tempo - Danza - Un Po' D'amore - Il Sole Muore - La Danza Di Zorba - Le Promesse D'amore - L'aquilone - Gigi L'amoroso.


CD 6 - Album égyptien "Arabian Songs"
Helwa ya baladi (Original en Égyptien) ~ Akhsan nass (Original en Égyptien) ~ Salama ya salma (Original en Égyptien) - Lebnan (Original en Libanais) ~ Aghani aghani (Original en Égyptien) ~ Gamil el soura (Original en Égyptien) ~ Flamenco (Oriental) [Duo Italo-Égyptien, Remix] ~ Salma ya salama ("Sueño Flamenco” Duo Hispano-Égyptien) Remix ~ Aghani Aghani “Gitano, Gitano” (Duo Hispano - Égyptien) Remix ~ Helwa ya baladi (En Égyptien) Remix version 2009 ~ Akhsan nass (En Égyptien) Remix ~ Io t'amerò “Tres Palabras” (Duo en Espagnol) Remix ~ Dalida Dalida “Hommage de l’Égypte à Dalida" (Medley en Égyptien).

CD 7 - Album Bonus : inédits et raretés en flamand, hébreu, japonais, grec, etc...
O Sole Mio [Japonais] - Il Venait D'avoir 18 Ans [Japonais] - Amore Scusami [Japonais] - Gigi L'amoroso [Japonais] - Hene Matov [Hébreu] - Hava Naguila [Hébreu] - Ik Zink Amore [Flamand] - Speel Niet Met Mijn Haart [Flamand] - Ta Pedia Tou Pirea [Grec]
Repost 0
Publié par Dalida Forever - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Dalida, Eternelle...
  • Dalida, Eternelle...
  • : Le blog de référence consacré à la mythique DALIDA. Biographie en français et en anglais, pages thématiques, de nombreuses photos et vidéos... Toute l'histoire et l'actualité de son œuvre en un blog.
  • Contact